Bienvenue

BIENVENUE SUR INNU MESHKENU!

Ce véritable Compostelle Innu, qui se veut un projet ambitieux et mobilisateur, consiste en une marche de près de 6 000 km, échelonnée sur cinq ans, qui amènera le médecin innu à visiter l’ensemble des communautés des Premières Nations, du Labrador, du Québec mais aussi quelques unes en Ontario et au Nouveau-Brunswick.


Le Dr Stanley Vollant a commencé sa marche le 12 octobre 2010 dans le cadre du projet Innu Meshkenu (le chemin innu). La marche de l’automne 2010 a commencé au kilomètre 0 de la route 138, 20 km à l’est de Natushquan, puis est passée par Baie Johaan Betz, Havre Saint-Pierre, Mingan, Rivière aux Tonnerres, Maliotenam, Uashat, Port Cartier, Baie Trinité, Godbout et s’est terminée à l’entrée de la ville de Baie-Comeau, le 2 novembre 2010, ce qui représente 620 kilomètres.

Le Dr Vollant a repris son bâton de pèlerin le 7 mars 2011, accompagné de son petit cousin de Pessamit (Betsiamites), Eric Hervieux, dont le grand-père était le partenaire de chasse et de trappe du grand-père du Dr Vollant. Eric est policier pour la communauté de Pessamit. Il est très engagé socialement et a déjà participé au défi santé du Centre hospitalier régional de Baie-Comeau (randonnée bénéfice de vélo de près de 500 km). La marche a débuté à Vieux Fort, 80 km à l’est de Saint-Augustin (Pakuashipi), et s’est terminé 440 km plus loin, à Natushquan, le 25 mars 2011. Cette marche s’est déroulée en raquette et en traîneau traditionnel (Utapanashk). Les communautés de Saint-Augustin, de Pakuashipi, de La Tabatière, de Mutton Bay, de Tête-à-la-Baleine, de Harrington Harbour, de Chevery, de La Romaine, de Kegaska et de Natushquan ont été visitées.

Un autre tronçon a été complété au cours de l’été 2011. Dr Vollant a parcouru les 68 kilomètres séparant Wendake de Ste-Anne-de-Beaupré les 23 et 24 juillet derniers. Des représentants de la nation Wendat mais aussi de plusieurs autres communautés autochtones sont là pour le supporter et marcher avec lui. Il s’agit d’un périple chargé de souvenirs et d’émotions pour Dr Vollant qui a revisité des endroits qui ont marqué des moments importants de sa vie.

À l’automne 2011, il marcha les 680 kilomètres séparant Baie-Comeau de la communauté d’Opitciwan dont les derniers 167 kilomètres sur un chemin forestier. Cette étape lui a permis de non seulement traverser sa communauté d’origine – Pessamit – mais aussi de prendre contact avec la nation Attikamekw qui lui a réservé un accueil sans précédent.

Un périple de près de 300 kilomètres de raquette l’attendait à l’hiver 2012. Il traversa alors le territoire Attikamekw du nord au sud en compagnie d’une cinquantaire de courageux marcheurs issus des communautés d’Opitciwan, Wemotaci et Manawan. Ensemble, ils ont affronté le froid et la fatigue, dormant la plupart du temps sous tente pour cet audacieux périple de 14 jours.

À la fin de l’été 2012, deux étapes de marche étaient au programme. Il marcha tout d’abord les 55 kilomètres qui séparent les communautés abénakises de Wôlinak et Odanak en compagnie des étudiants de l’Institution post-secondaires Kiuna. Il était également accompagné d’une centaine de marcheurs provenants d’un peu partout au Québec : Sherbrooke, St-Jean-Port-Joli, Gatineau, Montréal, Québec, Trois-Rivières, Saguenay… Quelques 4 jours plus tard, il entreprenait une longue marche de 733 kilomètres au départ de Vieux-Fort, sur la Basse-Côte-Nord, jusqu’à Sheshatshiu, communauté ilnue située à une trentaine de kilomètres au nord de Goose Bay, au Labrador.

Il repartira de Manawan à l’hiver 2013, là même où il avait terminé sa marche de l’hiver 2012. Il complète alors sa traversée du territoire attikamekw pour entrer en territoire algonquin, en route vers les communautés de Kitigan Zibi et Rapid Lake. C’est d’ailleurs au cours de cette étape qu’il franchit la marque des 3000 kilomètres. Plus d’une cinquantaine de marcheurs le suivent à travers lacs et forêts, dormant sous tente la plupart du temps.

Ce sont les territoires Mi’gMag de la Gaspésie et du nord du Nouveau-Brunswick qui l’attendent ensuite à l’été 2013, marchant plus de 110 kilomètres en 4 jours sur les pourtours de la Baie-des-chaleurs. Au final, plus d’une centaine de personnes l’accompagnent, certains ayant fait près de 1200 kilomètres de route pour avoir le privilège de marcher à ses côtés!

Quelques semaines plus tard, Dr Vollant reprend son parcours depuis Rapid Lake et entame une longue étape de marche de près de 650 kilomètres qui l’amène à traverser les communautés algonquines de Kitcisakik, Lac-Simon, Pikogan, Timiskaming de même que Bear Island en Ontario. Des arrêts marqués aux centres d’amitié autochtone de Val d’Or et North Bay ont également ponctué ce périple dont la présidence d’honneur était assurée par madame Élisabeth Larouche, ministre déléguée aux affaires autochtones du Québec. Si certains marcheurs feront cette fois-ci plus de 1600 kilomètres de route pour marcher avec lui, d’autres traverseront l’Atlantique pour l’accompagner durant ce périple!

À l’hiver 2014, Dr Vollant se rend tout d’abord à Matimekush et Kawawachikamach afin de faire une première visite à ces communautés mais aussi pour amorcer les préparatifs de la marche de l’hiver 2015 au cours de laquelle il partira de ces communautés pour se rendre à Kuujjuaq, une randonnée épique de 500 kilomètres dans la taïga! Fin février 2014, il se rend également dans les communautés d’Opitciwan, Pikogan, Waswanipi et Ouje-Bougoumou, foulant pour la première fois le territoire Cri.

L’automne suivant, il entame une descente de la Kichi Sippi, la rivière des Outaouais en partant des communautés algonquines de Wolf Lake et Eagle Village en canot-rabaska. Il s’arrêtera également dans la communauté de Pikwakanagan de même qu’au Camp des Voyageurs Tim Horton afin de rencontrer des jeunes participant au tout premier camp de leaders autochtones organisé par le Club des Petits Déjeuners. Une grande marche sera également organisée à Ottawa conjointement avec l’Association des femmes autochtones du Canada. Cette douzième étape se terminera en territoire Mohawk, plus précisément à Akwesasne.

En reprenant son parcours à l’hiver 2015, Dr Vollant prévoit rencontrer d’autres jeunes pour leur parler de l’importance d’avoir des rêves, de travailler à leur réalisation, de leur identité culturelle et de leur réalisation personnelle. « J’entends leur parler de mon cheminement personnel pour les inspirer. Si je peux changer la vie de deux ou trois jeunes par communauté, ce sera mission accomplie. » Il rencontrera également les aînés et les leaders des communautés pour faire l’apprentissage des médecines traditionnelles à travers les yeux d’un médecin de formation scientifique. Un documentaire est prévu au terme du voyage.

Premier chirurgien autochtone du Québec, Dr Vollant a fait ses études à la Faculté de médecine de l’Université de Montréal (U de M). Il pratique la médecine à la clinique médicale de Pessamit (Betsiamites) et agit à titre de coordonnateur de la santé des Premières Nations au sein de la Faculté de médecine de l’U de M.

25 réflexions au sujet de « Bienvenue »

  1. Ce n’est pas ce qu’il récolte qui fait la grandeur de l’homme qu’est Monsieur Volant, mais ce qu’il sème. Merci de semer l’espoir d’un futur meilleur auprès des enfants.

  2. Bonjour, je voudrais savoir s’il sera possible de vous accompagner lors de la marche entre Kawawachikamach et Kuujjuaq à l’hiver 2014 et à quelle période cette marche est prevue.

    • Bonjour Sylvie,

      Cette marche est prévue de la fin février à la fin mars 2015. La priorité sera donnée aux membres des communautés de Matimekush, Kawawa et Kuujjuaq. S’il reste des places, nous ouvrions alors au reste de la population. Nous pourrons statuer à cet effet cet automne.

      Cordialement,

      JCF

  3. 7 fév. 2014 Ton âme , ton cœur et ta persévérance à faire connaître ton peuple et sa descendance viens d ‘être enfin écouter et entendu par le gouvernement qui offre un début d’aide financière pour ceux qui veulent bien poursuivre leurs rêves d’apprendre . Bravo Stanley !

    • Bravo M. Vollant!

      En effet, vous représentez si bien les vôtres! Vous êtes vraiment un beau modèle de réussite pour les jeunes des milieux amérindiens! Votre appel a été entendu!!! Je sais que ce n’est vraiment pas toujours facile pour les jeunes de communautés autochtones. Vous êtes la preuve vivante que TOUT se transcende.

      Lorsque la vie est abordée comme un chemin qu’on parcourt, on sait qu’il y a des passages moins faciles, que ceux-ci nous rendent plus forts et nous donnent accès à ce qu’il y a de plus grand en soi. Et ce PLUS GRAND, il est en chacun de nous, en chaque jeune… peu importe d’où il est issu et ce que les autres en pensent. Et ça, les jeunes doivent le savoir! Vous avez raison, tellement raison. Ils ont besoin de gens comme vous qui croient en eux! Tous les jeunes ont accès à la réussite, à la réalisation de leurs rêves de vie. J’y crois vraiment!

      Merci de porter ce beau flambeau! Lorsque je travaille avec les gens de Pessamit, je me sers de vous comme modèle! Vous êtes parti de ce qu’il y a de meilleur en vous pour réaliser cette belle et grande mission que vous être en train de nous faire vivre à tous.

      Bonne visite à Saguenay… en espérant que vous soyez aussi bien accueilli que je le suis lorsque je vaisdans votre communauté d’origine.

      Succès pour votre conférence. J’aurais bien aimé y être mais je n’étais pas disponible ce soir. Je suis allée au colloque hier et y ai rencontré des personnes formidables. Nous sommes plusieurs qui portons le même rêve!

      Bonne continuité!!!

      Janick Dumas

  4. Cher dr. Vollant ,j’ai écouté l’émission de dimanche passé ,ont prend toujours un train ! Quel bel Âme vous avez . vous dégager la bonté incarné j’aimerais bien vous connaitre , Moi je fait des massages thérapeutique et du Reïki j’ai 76 ans et je travaille encore ,si jamais vous passez par Sept-Iles appelez moi je vous ferai un bon massage après vos longues marches ça fait du bien . Bon été à vous .

    • Bonjour,

      Pour connaître les prochaines étapes de marche, vous pouvez jeter un coup d’oeil sur le calendrier des activités qui se trouve sous l’onglet « Suivre Stanley ». Pour suivre Stanley durant chacune de ces étapes de marche, vous pouvez consulter son journal de bord; pour y accéder, cliquez sur « Suivre Stanley » puis « Au quotidien ».

      Cordialement,

      JCF

  5. Bonjour au Dr Vollant et à ses supporteurs,

    Je viens d’apprendre votre projet qui a déjà débuté il y a 2 ans ou plus….J’aurais marché avec vous déjà sinon.

    J’aimerais me joindre aux prochaines marches, hiver comme été si possible. J’ai plusieurs motivations pour cela.

    J’ai déjà travaillé à Sept-Iles et à Kujjuak, j’ai donc fréquenté les premières nations et je suis sensible à leur cause. J’ai aussi voyagé dans le monde et les autres cultures que la mienne me touchent. J’adore également la marche et la montagne, parce que la Nature est notre Mère comme le disent si bien les autochtones.

    De plus, j’achève une maitrise et je suis à l’écriture d’un essai, qui porte sur la médiation en contexte interculturel.

    Alors, svp, est-ce possible d’avoir de l’info sur les prochaines marches?

    Merci et Belle année 2013!

    Lise Pelletier, Notre-Dame-du-Portage

  6. Superbe organisation et que dire de la cause…!!! Bravo et MERCI à toute l’équipe d’organisateurs et de Bénévoles. J’étais participante lors de la marche entre Wôlinak et Odanak…et j’en suis très fière! Une belle énergie, un point de rencontre pour les artisans du changement…et d’une conscientisation collective! Il est clair que je suivrai l’évolution de cette marche et je suis convaincue que l’initiative du Dr.Vollant aura des répercussions concrètes pour l’avancement de la cause!
    On se dit à bientôt certainement!
    Très sincèrement ,
    Julie Sylvain

  7. J’aimerais aller marcher le 8 septembre mais je ne trouve pas d’information sur le site Est-ce que je peux juste me rendre le matin??Combien de km?
    Merci

  8. Jamais j’oublierai les 5 jours les plus belles de ma vie.. l’experience que jai faite avec toi et les autre marcheurs Atikamekws . . . j’aimerai encore que t’en fasse un autre .. pour les personnes qui veulent marcher, parce qu’on me dit toujours si yen aura, et j’aimerai qu’ils savent a quel point c’étais tellement dure et que y’avais des moments ou c’étais le fun surtout de rencontrer des gens exceptionnel des 3 communauté et sans oublier Toi Stanley, entoucas j’espere que je marcherai encore cette année, cest quelque chose de magique sa !!

  9. Félicitations pour votre belle initiative! Depuis qu’on s’est vu la dernière fois en 2007 (AMC, Vancouver) et vous êtes demeuré tout aussi motivé et inspirant! Bonne continuité, vous êtes une source d’espoir pour les jeunes des communautés autochtones.

    JB (@JimmyTwitting)

  10. Kwei !! Stanley Vollant Je ne pourra jamais vous asser souvent Merci Merci Merci d’avoir eu la brillant idée de marcher ainsi d’amener des gens à ce réveiller ce qui dormais en eux…D’ailleur je veux faire la marche avec vous en automne prochaine et je voulais savoir s’il va y avoir encore la grande que vous venez de terminer celle d’Obedjiwan,Wemotaci,Manawan …car j’aimerais vous accompagner l’an prochain ,marcher sur nos territoires ancestral,j’ai deux qui vous ont accompagner de Wemotaci à Manawan en ce moment j’ai pas encore la chance d’aller les écouter parler de leurs exlpois et ça serais vraiment merveilleux qu’il puisse avoir un grand rapportage de la marcher que vous avez faite et chaque personne parle de ce qui leurs à amener de plus dans leurs vie j’en suis canvaicue que tu en sort gagnant côté spirituel ainsi que tu fait développer ton systheme à avoir beaucoup plus d’énergie…donc que je vais commencer à m’entrainer à faire la marcher pour être capable de vous suivre à l’automne …Merci encore et Matcaci .

  11. C’est vraiment très enrichissant pour moi de suivre ce voyage Opitciwan-Manawan via le Net….. Vous êtes tous FORTS et COURAGEUX….Quel bon exemple pour les jeunes et moins jeunes! Vous êtes des gens de ♥ comme je les aime!

  12. Cette marche inspirera beaucoup de nos jeunes à aller de l’avant, à ne pas abandonner leur rêve. Je suis tellement fière de voir que nos jeunes y participent. C’est un excellent voyage d’intérieur et je suis avec vous en pensée, à tous les jours!!

  13. Je suis très impressionné par votre aventure… Je veux tenter de vous suivre par internet… et surtout communiquer votre démarche et votre rêve auprès des jeunes scouts que j’anime.
    Merci!
    Normand Gagnon
    Joliette

  14. À quelques heures du grand départ je voudrais souhaiter un excellent voyage au coeur du territoire à tous ceux qui prendront le départ demain, et tout particulièrement à mes amis et collègues atikamekw. Près de 300 km de marche, dans ce décors fantastique de forest et de rivières en cette fin d’hiver: quel beau voyage intérieur! Je serai avec vous en pensée à tous les jours.

  15. Bravo ! Le site est vraiment intéressant. Il me reste à apprendre la chanson qui, en passant, juste le ton et la musique sont dès plus belles. Je ne connais pas la langue (que quelques mots en montagnais que mes collègues d’étude m’avaient appris et que j’ai oublier malheureusement) et que j’aimerais apprivoiser.

    Bravo ! encore pour tout le coeur que tu mets pour nos jeunes et je vous suis constamment et je propage ta belle aventure.

    En passant, j’ai visionné les quatre documentaires sur les premières nations passés à Radio-Canada et j’ai vraiment savouré l’histoire. J’attends toujours que le coffret soit mis en vente à la boutique de Radio-Canada pour me le procurer, histoire de transmettre à mes jeunes la VRAIE histoire qui est méconnue, hélas !

    Bonne journée !

    Andrée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


5 − un =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>